Une étude récente publiée dans la revue Nature Scientific Reports montre que les bactériophages, virus qui infectent naturellement les bactéries, peuvent être utilisés pour lutter contre Pseudomonas aeruginosa, la bactérie la plus répandue chez les patients atteints de mucoviscidose.
L’infection pulmonaire par la bactérie Pseudomonas aeruginosa est la principale cause de décès chez les patients. Les antibiotiques actuels ne parviennent pas à protéger contre les bactéries difficiles à traiter, aussi, le besoin de traitements alternatifs est élevé.
Des chercheurs ont constaté qu’une combinaison de bactériophages et d’antibiotiques est efficace contre la maladie sur des poissons d’eau douce, réduisant la létalité, la charge bactérienne et la réponse inflammatoire provoquée par l’infection.
L’équipe de chercheurs déclare : « À notre connaissance, c’est la première fois que la thérapie par phages est utilisée pour soigner les infections à P. aeruginosa chez un modèle animal atteint de mucoviscidose » et conclut  « Les données obtenues suggèrent également que la thérapie par phages et l’administration d’antibiotiques apparaissent comme une approche thérapeutique prometteuse, en particulier pour réduire les doses d’antibiotiques et la durée du traitement ».

Plus d’infos https://cysticfibrosisnewstoday.com/2019/03/18/virus-can-help-treat-infections-in-cystic-fibrosis-patients-study-suggests/