Des chercheurs danois ont utilisé un composé de l’ail pour détruire le film protecteur des bactéries résistantes et ainsi rendre les antibiotiques de nouveau efficaces.

Une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Copenhague montre une nouvelle fois les bienfaits de l’ail. L’un de ses composés sulfurés l’ajoene serait, en effet, capable de détruire des composants importants dans les systèmes de communication des bactéries résistantes.

Les deux types de bactéries que nous avons étudiés sont très importants, elles sont appelées Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa. Elles appartiennent à deux familles de bactéries très différentes et sont combattues par des méthodes différentes. Mais le composé d’ail est capable de se battre contre les deux à la fois et peut donc s’avérer être un médicament efficace lorsqu’il est utilisé avec des antibiotiques. » précise le Pr Tim Holm Jakobsen qui affirme travailler avec une entreprise privée pour élaborer un médicament.
En effet, la société Neem Biotech a acheté la licence pour utiliser le brevet déposé par les chercheurs danois en 2012.
Leur produit médical, NX-AS-401, qui vise à traiter les patients atteints d’infections chroniques au cours de la mucoviscidose, a obtenu une « désignation de médicament orphelin ». Cela signifie que des essais cliniques sur les patients seront bientôt menés.