LA MUTATION DU GENE CFTR

Un gène est une portion de chromosome qui porte une information génétique. Il est composé d’ADN.

Parfois, il y a des modifications au niveau de l’ADN : on parle de mutation. Il existe toutes sortes de mutations, ayant des répercussions plus ou moins graves sur l’individu. La mucoviscidose est due à une mutation d’un gène nommé CFTR.

$

LE GENE CFTR

(Cystic FibrosisTransmembrane Conductance Regulator) situé sur la paire de chromosomes 7 code une protéine : la protéine CFTR.

$

LA PROTEINE CFTR

normale se situe sur les membranes de nos cellules et joue «le rôle de robinet ». Elle permet le passage des ions chlorures et d’une partie de l’eau de l’intérieur vers l’extérieur de la cellule, ce qui hydrate le mucus. Le mucus est une substance fluide qui tapisse et humidifie les canaux de certains organes de notre corps et permet ainsi leur protection.

$

UNE MUTATION DU GENE CFTR

empêchera la protéine de fonctionner correctement. Les ions chlorures ne pourront donc plus sortir de la cellule, et l’eau sortira en moins grande quantité… d’où un mucus épais et collant, qui caractérise la mucoviscidose (muco = mucus, visci = visqueux).

 

Pas une, mais des mucoviscidoses….

Il existe plus de 2000 mutations pour le gène CFTR, responsables de la mucoviscidose. Elles sont regroupées en 6 classes en fonction des conséquences fonctionnelles qu’elles occasionnent :

Classe 1 : mutations altérant la production de la protéine CFTR.
Classe 2 : mutations perturbant le processus de maturation cellulaire de la protéine CFTR.
Classe 3 : mutations perturbant la régulation du canal chlorure.
Classe 4 : mutations altérant la conduction du canal chlorure.
Classe 5 : mutations altérant la stabilité de l’ARNm CFTR.
Classe 6 : mutations altérant la stabilité de la protéine mature.

Plus simplement, elles peuvent être réparties en 3 types de dysfonctionnement de la protéine CFTR:

1 – DEFAUT DE SYNTHESE                                           (classe 1)

2 – DEFAUT DE MATURATION                                     (classe 2)

3 – DEFAUT DE FONCTIONNEMENT                          (classe 3 – 4 – 5 – 6)

\

70 % des patients atteints de mucoviscidose sont porteurs de la mutation delta F508 (défaut de maturation). Cette mutation concentre donc les efforts de recherche mais les autres mutations font également l’objet d’études qui pourront aider à faire progresser l’ensemble des connaissances.

L’identification précise du gène et de ses mutations a permis la mise en place en 2002, du dépistage néonatal et du conseil génétique aux familles.

LA TRANSMISSION

Lorsque les deux parents sont porteurs, 4 éventualités se présentent. L’enfant héritera :

  • A :   soit de 2 gènes sains. Il est sain et non porteur (1 chance sur 4).
  • B et C :   soit d’1 gène sain et d’1 gène défectueux. Il est sain mais porteur (2 risques sur 4).
  • D :     soit de 2 gènes défectueux. Il est atteint de mucoviscidose (1 risque sur 4)

On parle de transmission récessive autosomique.

 

Être porteur sans le savoir : Les porteurs sains ne le savent pas car ils ne souffrent d’aucun symptôme. Un porteur sain n’est pas atteint de mucoviscidose car seul un gène sur deux est défectueux (cas B et C du schéma). Dans ce cas, la maladie ne se déclare pas car le gène correct suffit à suppléer.

2 millions de Français sont, sans le savoir, porteurs sains du gène de la mucoviscidose et peuvent le transmettre à leurs enfants.